Nouveaux joueurs, un Prince et un Saint nous racontent

Le Prince
Le Prince

Mais quelle idée, à quarante ans juste passé de se mettre au rugby ?C’est plus de ton âge, tu vas revenir en vrac.. .voilà à peu prés ce qu’on m’a dit quand j’ai décidé d’aller taquiner le ballon ovale.

Il est vrai que j’ai toujours pratiqué des sports individuels (karaté, tennis, tennis de table, natation), mais l’envie me titillait, d’une part parce que je suis plus fan du Stade français que du PSG, et d’autre part parce que j’avais la volonté de m’ouvrir un peu plus aux autres en intégrant un sport qui fait la part belle à la camaraderie, un sport qui reflète les valeurs auxquelles je crois et bien entendu un sport qui s’autorise des échappées avec les légendaires troisième mi-temps.

 

En intégrant les rebelyons, j’ai découvert une équipe ouverte, qui accepte tous les genres, tous les âges, une équipe qui ne se prend pas la tête et ou chacun peut apprendre à son rythme .Une équipe entrainé par un tonitruant coach qui transmet l’amour de ce sport et nous donne à chacun un surnom (le mien à une origine sympa, demandez lui à l’occasion).

Alors oui j’aurais peut être des bleus, des plus ou moins gros bobos mais j’ai la banane chaque jeudi soir quand je sais que je vais mettre mes crampons et m’entrainer avec ceux que j’appelle mes rugby-potes.

J’y suis venu alors pourquoi pas vous, faites ce pas qui vous permettra d’aller au delà des préjugés et vous fera passer de très bons moments.

 

Le Saint
Le Saint

Tout commence par l'envie grandissante de reprendre un sport collectif ; au grès des recherches sur le net, je tombe, un peu par hasard, sur le site des Rebelyons ...

Le Rugby ??? Ce "sport de brutes" ??? Ah non, pas pour moi !!!

Pourtant, l'idée de pratiquer ce sport, auquel je ne connais absolument rien, germe dans mon esprit :

Un peu timide, je me présente donc à l'entraînement du 18 Novembre, et là, je trouve face à moi une équipe très éclectique, jeunes, moins jeunes, débutants, confirmés ... mais tous m'accueillent chaleureusement.

Après un entraînement de 2 heures mené de main de maître par le coach, "Jo", résolument fédérateur, et une bonne douche, me voilà embarqué pour une 3ème mi-temps festive dont je me souviendrai "Le Beaujolais Nouveau à la Traboule" !

Dès-lors mon idée initiale du Rugby comme "sport de brutes", se changea bien vite en une folle passion pour un sport qui allie physique, stratégie, dépassement de soi et franche camaraderie !

Lorsqu'aujourd'hui, quelqu'un me dis "Tu fais du Rugby, Toi ???", je réponds "Oui, et j'adore ça ..." et je rajoute bien souvent "Viens essayer, un jeudi soir ... car pour moi l'essayer c'est l'adopter ! "

Suis-nous sur Facebook

Nous remercions nos partenaires